Pourquoi Internet risque d’être ralenti chez les clients de Free Mobile ?

Depuis le 1er janvier, on sent chez Free une diminution de la connectivité. On accuse un contrat entre Orange et l’opérateur pour cette diminution de rapidité. Les clients fidèles de Free se posent de plus en plus de question. Ce contrat de 2011 est il vraiment à l’origine de bridage ? Nous allons en discuter dans cet article.

 Un contrat entre Orange et Free

Ce bridage d’internet est surtout valable pour les clients qui résident dans une zone non couverte par le réseau 3G de Free. En effet, dans ces zones, les clients sont redirigés vers un réseau 3G d’Orange comme il a été convenu entre les deux opérateurs dans un accord.

Cet accord a été signé en 201. Comme Free était encore en train de s’attaquer au marché de la téléphonie mobile, il lui a fallu entreprendre un accord de partenariat avec Orange pour pouvoir fournir un réseau à sa clientèle. Cet accord, portant le nom d’itinérance nationale a permis à Free d’accéder au réseau de son ainée.

La limitation ne cesse de s’étendre

Afin de permettre à Free de devenir indépendant, il fallu faire une limitation progressive des débits en itinérance. Grâce à la régulation de l’Acerp qui est le régulateur français des télécoms, les utilisateurs ne pouvaient excéder les 5Mb/s en téléchargement pour l’année 2016. Il a été encore réduit à 1Mb/s pour les années 2017 et 2018 sans modification de vitesse d’envoi.

L’accord avait à l’origine une durée de cinq ans, le temps que Free ne développe son propre réseau, mais malheureusement il a été prolongé jusqu’en 2020. La vitesse maximale en itinérance ainsi que la vitesse d’envoi a été ainsi bridées au 1er janvier 2019.

Qui sont atteint par ce diminution de débit ?

Peu de client cependant paye les pots cassés. Il s’agit uniquement des abonnées résident dans une zone non couverte par le réseau de Free mobile et qui sont obligé d’utiliser les réseaux d’orange. D’après l’opérateur Free lui-même, 96 % de la population française était couverte par son réseau 3G en novembre 2018.

Néanmoins, d’après BFMTV, Free continue à se développer tandis que la dépendance à l’itinérance sur le réseau Orange baisse progressivement. Pour ce qui est du 2G, Free devra se contenter d’utiliser celui d’Orange jusqu’en 2022.

Pour ce qui en souffre cependant, le problème de réseau se fait surtout ressentir vers 22h. Mais pour satisfaire sa clientèle, Free propose une promotion sur son forfait 50 Go jusqu’au 12 Février. Il existe également des bons plans sur les Freebox pour ceux qui ont vraiment besoin d’une bonne connexion.